Ο Saïd Bouteflika αρνείται οποιαδήποτε συμμετοχή στη χρηματοδότηση της εκστρατείας για την 5η θητεία - Jeune Afrique

0 41

Principal « donneur d’ordre »,Saïd Bouteflika (à g.). Ici avec son frère Abdelaziz, ex-chef de l’État.

Principal « donneur d’ordre »,Saïd Bouteflika (à g.). Ici avec son frère Abdelaziz, ex-chef de l’État. © SAMIR SID

Le frère cadet de l’ex-président algérien l’assure : il ne sait rien du financement de la campagne pour le cinquième mandat.


Les convocations devant un juge d’instruction ont ceci de bon pour les prisonniers qu’elles leur permettent de briser la monotonie de la vie carcérale. C’est le cas pour Saïd Bouteflika, frère du président déchu et ancien puissant conseiller à la présidence, incarcéré depuis le 3 janvier dernier à la prison d’El Harrach, dans la banlieue Est d’Alger.

Lundi 12 avril, Saïd Bouteflika a été extrait de sa cellule pour être présenté devant un juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed et a été entendu dans le cadre d’une affaire liée à la campagne électorale pour le 5e mandat de Abdelaziz Bouteflika. En présence de son avocat Khaled Bourayou, l’ex-conseiller a été auditionné pendant plus de deux heures.

« Aucune directive du président »

Acquitté par le tribunal militaire de Blida le 2 janvier de l’accusation de « complot contre l’armée et l’autorité de l’État » pour laquelle il avait été

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1154963/politique/algerie-said-bouteflika-nie-toute-implication-dans-le-financement-de-la-campagne-pour-le-5e-mandat/

Σχολιάστε