Η Τυνησία εγκρίνει τη δημιουργία της Αφρικανικής Υπηρεσίας Φαρμάκων - Jeune Afrique

0 31

Michel Sidibé, l’envoyé spécial de l’Union africaine pour l’AMA, est l’ancien directeur exécutif d’ONUSIDA.

Ο Michel Sidibé, ειδικός απεσταλμένος της Αφρικανικής Ένωσης για το WADA, είναι ο πρώην εκτελεστικός διευθυντής της UNAIDS. © Vincent Fournier / Νέα Αφρική

Kaïs Saïed s’apprête à ratifier le traité portant création de l’institution panafricaine. La visite à Tunis de l’ancien ministre et envoyé spécial de l’UA a accéléré les choses.


Deux commissions parlementaires se sont réunies le 16 juin à Tunis : celle des droits, des libertés et des relations extérieures d’une part, et celle de la santé et des affaires sociales de l’autre. Elles ont approuvé le projet de loi organique portant sur l’approbation de l’Agence africaine du médicament (AMA).

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) doit décider ce 1er juillet de la date de la plénière qui lui sera consacrée. Plusieurs proches du dossier espèrent qu’elle se tiendra dès la semaine prochaine et, surtout, avant les vacances parlementaires qui débutent en août. Restera ensuite au chef de l’État, Kais Said, d’y apposer à son tour sa signature.

Cette ratification a pris du temps, le pays ayant signé ce traité dès la fin de 2019. Outre les changements de ministres et de chefs du gouvernement qui ont contribué à freiner les prises de décisions, aucun caractère d’urgence n’avait été conféré à ce dossier dans une ARP où les retards se sont accumulés. Sans compter qu’un mauvais aiguillage serait également en cause.

Επιτυχείς συνεντεύξεις

Cet article est apparu en premier sur https://www.jeuneafrique.com/1195736/politique/lobbying-de-michel-sidibe-la-tunisie-approuve-la-creation-de-lagence-africaine-du-medicament/

Σχολιάστε